Ruines – Nuit

Autrice : Sophia Laurent
Édition : Autoédition
Date de parution : 19 Janvier 2016
Genre : Anticipation
Nombre de Pages : 260
Mon Format de Lecture : Numérique
Lecture Personnelle

Résumé

Alex… Quatre lettres qui se débattent pour rester à flot. C’est tout ce qu’il connaît de lui. Le reste, ce monde dévasté, ces hommes qui veulent sa peau, son corps aussi détérioré que son esprit et cette bande d’adolescents plus sauvages les uns que les autres… Le reste est flou, vague, sombre. Il va chercher la lumière à travers cette nuit qui lui est tombée dessus. Et rencontrer dangers, aventures, et… amis ?

L'autrice

“Le nez dans les bouquins”. Voilà comment Sophia Laurent pouvait être qualifiée, enfant, adolescente…adulte.
Désormais, on peut rajouter à ce qualificatif “les mains sur le clavier”. Adepte du mot, qu’il bouleverse, qu’il frappe, qu’il touche, qu’il ensorcelle, Sophia Laurent aime donner le sourire, l’émotion ou la petite larme grâce à ses écrits.
Elle apprécie particulièrement de voir ses personnages prendre vie sous les yeux du lecteur. Sa plus belle récompense est de créer un monde dans lequel on peut s’envoler en oubliant tout le reste.
L’écriture de ses romans est l’aboutissement d’une passion qui la dévore depuis 23 ans, et qui n’est pas prête de se stopper !

La Chronique

Nous voici cette semaine avec un roman qui nous prouve que l’autoédition recèle de livres et d’auteur.ices de qualité. Plongez avec moi dans le monde de Ruines.

On commence l’histoire dans une ruelle sombre où se réveille Alex, un adolescent amnésique qui ne se souvient que de son propre prénom. Il sera très vite embarqué dans de nombreuses aventures et devra découvrir et s’adapter à un monde post apocalyptique en ruine.

L’histoire débute fort et nous embarque dès les premières lignes dans les aventures du jeune Alex. Les péripéties se suivent et ne se ressemblent pas et on ne peut pas lâcher le livre tellement on est absorbé par les aventures d’Alex, Maxim et les autres. On découvre, en même temps que notre personnage principal, un monde en ruine des plus réalistes et comme Alex, on veut comprendre ce qu’il a bien pu arriver et pourquoi.

On apprend à découvrir Alex en même temps que lui-même et je me suis personnellement très vite attaché à lui, mais aussi à Maxim – chef d’une « bande » d’adolescents qui cherchent à survivre – qui apprend à lui faire confiance et devient très vite son ami de façon simple et naturelle.

Il y a aussi Beth et Kate, deux filles totalement différentes par lesquelles Alex se sent attiré de façons bien différentes elles aussi et sans vraiment savoir pourquoi.

En fait « Ruines » réuni tout ce que je recherche dans un bon roman : de l’action, de la bromance, de la romance, des mystères, et surtout des surprises et une fin plus qu’inattendue qui nous « oblige » à nous jeter sur le tome suivant et tout cela sans coupure de rythme ni faiblesse dans le scénario. Un grand bravo à Sophia Laurent pour nous avoir offert cette petite merveille qui fait maintenant partie de mes livres favoris.

Coup de Cœur

Mon Avis

Les +

  • Une histoire originale et sans temps morts.
  • Une bromance simple et naturelle.
  • La dose parfaite de mystère.
  • Une plume fluide qui sais se faire oublier.
  • Une fin inattendue et réussie.

Les -

  • Je n’en vois pas.

Les Citations

Il avait pris le temps de s’observer […] Mais il était toujours cette même image sans histoire. Rien de ce reflet ne lui avait révélé qui il pouvait être, rien n’était revenu. Il ne savait toujours pas qui était la personne qu’il y voyait.

Ce que je ne comprends pas, c’est que tu te souviennes du fonctionnement du corps humain, des trucs genre comment on marche, tu vois… mais pas de ta vie, mec. Pourquoi peux-tu te souvenir de ce qu’est l’automne et pas de ce qu’est un traqueur ?

Le sang était présent sur ses poings, sa bouche, ses coudes. Il y avait ce goût de fer entre ses lèvres, sur sa langue, sur son palais. Et cette certitude de les avoir déjà connus. Cette sensation de déjà-vu qui fit vibrer son être…

— Tu ne sais pas qui tu es, Alex. Mais moi si. Tu es un preux chevalier, un héros de ces dames… […] Il ne sut que dire. Elle le troublait. À l’instant, sa petite fée l’hypnotisait, par ses mots et par sa douceur, par cette fragilité et cette force qui semblait tour à tour la faire vivre.

0 0 vote
Article Rating
close
Merci !

Merci pour votre partage. Vous êtes génial.e !

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x

Me soutenir

Vous avez aimé votre visite sur The Book Lovers et aimeriez me soutenir ? Rien de plus simple ! 

 

Dans tous les cas, merci pour votre visite et à bientôt !