Les Gardiens du Nord – Épisode 4

Sous-titre : Chemins Contraires
Autrice : Aurélie Chateaux-Martin
Édition : Autoédition
Date de parution : 27 juin 2019
Genre : Fantasy / Young Adult
Nombre de Pages : 144
Mon Format de Lecture : Numérique
Mon Temps de Lecture : 3h40
Service Presse

Résumé

Aeddan et Eri vont enfin découvrir Asgard ! Après leur rencontre avec Aïwen et les autres Gardiens du Nord qui ont combattu avec eux les terribles fils de Loki, ils se dirigent tout droit vers la grande cité de Magie du Nord…
Mais, alors que leur grand rêve se réalise et qu’ils vont finalement pouvoir fouler du pied cette ville que leurs pères ont autrefois sauvée, Eri ne cesse de fuir Aeddan, créant entre eux un profond malaise. Aeddan n’en peut plus de cette situation qui semble inextricable et, quand son ami se rapproche soudain d’une séduisante jeune guérisseuse d’Asgard, il se sent incapable d’en supporter davantage. Leur amitié et leur passion survivront-elles à tant d’épreuves injustes ?

L'autrice

«Écrire est ma passion, et bien plus encore… C’est pour moi un moyen de partager mon monde, de poser sur papier les histoires de ces personnages qui m’apparaissent au fil de mes rêves, le long du fleuve de mes pensées, et m’appellent, jusqu’à ce que j’accepte de les faire naître du bout de ma plume.
À la base autrice de fantasy, j’ai créé un univers unique, dans lequel se déroule la totalité de mes romans fantasy, à savoir pas loin de 60 livres. Tous ces romans et séries se suivent ou s’imbriquent intimement ensemble, cependant chacun d’eux peut se lire séparément.
Depuis 2016, je me suis également tournée vers les romans LGBT+, particulièrement les romances entre hommes. Tout d’abord dans le même cadre fantasy (épique ou sur fond de fantasy), j’ai ensuite évolué vers le contemporain, grâce à mes lect.eur.rice.s qui m’ont incitée à tenter d’écrire dans notre monde, et notre époque.
Mes romans sont souvent profonds, parfois difficiles, ils évoquent des problématiques de notre monde, et cela ne se fait pas toujours sans mal…»

La Chronique

Nous revoilà déjà pour chroniquer la suite des Gardiens du Nord, à peine une semaine après le dernier. En effet, j’ai eu la chance de pouvoir le lire avant sa sortie d’aujourd’hui. Découvrons ensemble ce que j’en ai pensé.

L’histoire reprend exactement là où elle s’était arrêtée dans le tome 3 et c’est une très bonne chose. J’ai, de fait, tout de suite été plongé dans ma lecture.

Nous pouvons enfin découvrir Asgard après en avoir tant entendu parler et ça fait très plaisir. L’autrice à mis un soin tout particulier dans cette ville, aussi bien pour nous la décrire visuellement, que dans sa structure hiérarchique, ses habitants, ses coutumes et j’en passe. Tout ça nous donne la sensation que cette cité existe bel et bien.

Nous avons donc le droit à beaucoup de descriptions dans cet épisode et je dois dire que s’il n’avait pas s’agit d’Aurélie, j’aurais trouvé qu’il y en avait trop. Mais cette autrice à un véritable don pour rendre ses descriptions à la fois réalistes et intéressantes.

Concernant les personnages, étonnamment, j’ai eu envie de les frapper bien moins rapidement que dans les épisodes précédents. Je n’ai même pas eu envie de frapper Dan en fait, c’est pour dire. Mais Eri, c’est tout autre chose…

Eri m’a vraiment, mais alors vraiment énervé dans ses agissements et dans sa mauvaise foi, aussi. Il agit d’une certaine façon avec Dan, mais ose s’étonner de la réaction de ce dernier.

Mais évidemment, comme tout n’est pas si simple, j’ai aussi et surtout eu beaucoup de peine pour Eri, qui, finalement, ne fait pas exprès d’agir comme il le fait et voudrait tellement être différent.

Et de la peine, j’en ai eu aussi beaucoup pour ce pauvre Aedan qui ne peut que subir tout ça et qui finira pas craquer.

Je ne vous en dirais pas beaucoup plus, mais j’ai adoré comment l’autrice à fait se dérouler les événements, surtout après avoir fait monter la pression crescendo. C’est loin d’être joyeux, mais c’était nécessaire.

Étonnamment, Asgard n’est pas la seule cité de magie qu’on peut découvrir dans ce quatrième épisode. En effet, Ivoire nous est aussi décrite et j’ai tout simplement adoré le contraste entre ces deux villes si différentes. L’une est glaciale et paumée dans le nord, l’autre est chaude et située en plein milieu de la jungle. Je pense même qu’un parallèle peut être fait entre ces villes et nos deux personnages principaux. À la fois similaires et différents. Dans tous les cas, j’aime beaucoup Ivoire et j’espère en voir plus de cette cité.

Juste un mot sur la reine d’Asgard qui est tout simplement exceptionnelle, on ne la voit pas tant que ça, mais je l’ai adoré !

Je n’en dirais pas beaucoup plus sur cet épisode, afin de ne pas trop vous en dévoiler, mais je l’ai vraiment adoré, plus que le précédent (peut-être même que tous les précédents, mais il faudrait que je relise les deux derniers pour être certain, haha). J’aime l’histoire et toutes ces choses qui ne sont pas si simples qu’elles le semblent, sans parler des intrigues secondaires qu’il me tarde de découvrir plus en détail dans le dernier épisode qui s’annonce tout simplement épique et légendaire.

Bref, viiiiiiiiiiiiite le tome 5 <3 <3 <3

J'ai adoré

Mon Avis

Les +

  • On est tout de suite plongé dans l’histoire
  • La ville d’Asgrard, steampunk, est magnifiquement décrite et est très originale
  • Des descriptions à la fois réalistes et intéressantes
  • Des personnages et des lieux intéressants et bien imaginés

Les -

  • Peut-être un peu trop de descriptions

Les Citations

Ce tableau humain fit presque oublier à Eri la beauté de la cité qu’il foulait pour la première fois. Jamais il n’avait vu pareils costumes, et il était tout bonnement fasciné par ce qu’il observait.

Il aurait souhaité être différent, il aurait souhaité être capable de se laisser aller à ces sentiments merveilleux. Cependant, il se connaissait trop bien pour savoir, avec une certitude absolue, qu’il n’était pas à même d’assumer ses propres émotions. Ne serait-ce que parce qu'ici, à Asgard, l’homosexualité n’était pas quelque chose dont on parlait. Était-ce un tabou ? Difficile à dire. Ça n’existait simplement pas. Eri se voyait donc mal se rapprocher d’Aeddan de cette manière-là, face à une société qui pourrait les regarder comme d’étranges animaux de cirque, ou quelque chose de ce goût-là.

Il y avait dans la foule quelques femmes habillées de la même manière, prouvant qu’en ces lieux, hommes et femmes n’étaient pas différenciés par une obligation sociale de porter un genre prédéfini de vêtements. D’ailleurs, la diversité des tenues qu’Eri avait sous les yeux montrait une grande liberté vestimentaire.

Ce n’était pas la première fois dans l’histoire du monde que cela se produisait, ceci dit. À croire que les créatures censées veiller sur les cités de Magie ne parvenaient pas à jouer leur rôle aisément. Sans doute était-ce la faute de la folie des Hommes.

Il avait honte de se sentir si « honteux », justement, de son amour pour son meilleur ami. Il avait la sensation que son sentiment d’avilissement, d’humiliation souillait sa relation avec Aeddan. Lui qui lui avait révélé des sentiments si naturels, si vibrants, comment aurait-il pu se placer à sa hauteur, s’élever jusqu’à l’incroyable pureté de ses émotions ? Aeddan ne doutait pas, il aimait, pleinement, entièrement, sans hésitation, sans placer aucune forme de jugement sur cette passion qu’il éprouvait pour le demi-elfe.

Il lui semblait si simple, dans cette cité unique au monde, de se lier d’amitié avec les personnes qu’il rencontrait. C’était comme une évidence et, après avoir tant souffert de son incapacité à s’adapter à la vie parmi les Hommes, cela le soulageait au-delà de tout.

Il voulait aimer Aeddan, de toute son âme. Mais il n’en était toujours pas capable. C’était terrible de vivre cette dichotomie qui le perforait douloureusement.

Cette reine était comme nulle autre. Elle ne supportait pas l’idée d’être placée sur un piédestal. À ses yeux, elle était semblable à chacun des habitants de sa cité, et elle tenait à rester sur un pied d’égalité constant avec eux.

close
Merci !

Merci pour votre partage. Vous êtes génial.e !

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x