mai 28 2016

Powerful – Tome 1

13-powerfulAuteur : S. N. Lemoing

Titre : Powerful Tome 1 – Le Royaume d’Harcilor

Édition : Autoédition

Date de parution : 3 juin 2015

Genre : Fantasy

Nombre de Pages : 386 (version papier)

 


J’ai ajouté ce livre à ma wishlist et seulement quelques semaines plus tard, l’auteure me contactait en me demandant de le lire, si c’est pas de la chance ! Je remercie donc S. N. Lemoing de m’avoir offert son roman dont voici la quatrième de couverture :

Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d’Harcilor.
Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.

En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens.
Seulement, il n’est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre.

Alors que Litar, reconnu comme l’être le plus puissant du royaume s’absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d’agir.
Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ?

On est tout doucement immergé dans ce monde imaginaire et j’ai beaucoup apprécié la façon qu’a l’auteure pour le décrire, tout en douceur et en simplicité, tout nous est bien expliqué et on rentre facilement dans l’univers qui nous est proposé.

Je dois avouer que j’ai eu un peu peur au début en voyant que l’action arrivait très tôt et que les protagonistes commençaient déjà à préparer ce qui sera la grande péripétie de l’histoire. Mais cette trame principale est entrecoupée de flashbacks sur plusieurs personnages différents, ce qui nous permet de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent aujourd’hui, ainsi que leurs personnalités respectives. Je dois d’ailleurs noter que, parfois, on est un peu perturbé, ne sachant pas s’il s’agit d’un flashback ou bien du présent, mais heureusement ça ne dure pas longtemps.

Du côté des personnages, j’ai beaucoup apprécié Kaaz, c’est un personnage plutôt énigmatique et sombre qu’on a vraiment du mal à cerner. Il est très lunatique et peut être aussi agréable que désagréable. J’ai particulièrement aimé le fait qu’il reste toujours égal à lui-même et que son caractère soit respecté jusqu’à la dernière ligne du roman.

Les deux romances principales sont assez prévisibles, mais n’en restent pas moins agréables et commencent à se développer assez naturellement dans ce premier tome.

On se retrouve avec quelques surprises à la fin que je trouve plutôt réussies.

En tant que végétarien, j’ai également beaucoup apprécié la philosophie évoquée dans ce roman, les hommes respectent la nature et ne se nourrissent ou ne se vêtissent pas d’animaux. Ceux-ci sont d’ailleurs représentés avec des sentiments et une grande intelligence. (Voire dernière citation, plus bas).

Un mot aussi sur la langue inventée par l’auteure, tout nous est une nouvelle fois bien expliqué et on a même parfois le droit à quelques cours de langues très agréables et bienvenus. Je tiens vraiment à saluer l’auteure pour son travail, le tout est vraiment cohérent et efficace.

En bref, j’ai passé un très bon moment avec Powerfull, qui bénéficie d’une lecture fluide et agréable. J’attends même la suite avec impatience.

Je vous invite à visiter le blog de S.N. Lemoing pour trouver quelques bonus de son livre.

note_09

Citations :

Vous devez vous aider de ce qui vous entoure, vous n’êtes que de passage, mais la Nature, elle, est là depuis bien longtemps et elle le restera. Peu importent les rois et les reines passés, présents et futurs. Peu importent les peuples. La Nature nous accorde le droit de vivre. Elle nous a donné naissance, a créé des êtres vivants à contempler, nous a apporté de quoi nous nourrir, de quoi nous abriter, nous vêtir et nous soigner

À l’aide de son museau, il entreprit de soulever le bras du garçon pour se faufiler dessous, mais l’enfant demeurait recroquevillé sur lui-même. Le chien ne pouvant soulevé son bras se blottit contre lui en gémissant doucement. C’était comme s’ils pleuraient en chœur. Il souffrait de voir l’enfant si triste.

Tu ne peux en aucun cas te sous-estimer à ce point ! Nous n’avons peut-être aucun pouvoir mais au moins nous soutenons ceux qui en ont. Nous avons beaucoup plus de mérite que les Silarens qui soutiennent l’oppression ! Nous sommes justes, nous avons bien plus de valeur parce que nous ne voulons être supérieurs à personne !

Pourquoi certains humains sont-ils autant dénués de bon sens ? Pourquoi d’autres sont-ils si cupides ? Pourquoi vouloir imposer ses convictions aux autres ? Tout cela cessera-t-il un jour ? dit-elle en contemplant la salle quelque peu endommagée. Je ne souhaite pas vraiment entendre de réponse. Je suppose qu’il n’y en a pas.

Le Jour de la Vie célébrait l’existence du monde et de tout ce qui le composait. Il n’y avait pas de religion, ils croyaient en la force de la Nature qui leur avait offert la chance d’exister. Il fallait la considérer et la ménager, ainsi que tout ce qui en faisait partie : humains, animaux, plantes et éléments. Sous peine qu’elle vous reprenne la vie, à n’importe quel moment.




Ecrit 28 mai 2016 par Jonattend dans la catégorie "Chronique", "Fantasy", "Lecture Numérique", "S.N. Lemoing

6 COMMENTS :

  1. By Saga POWERFUL (@RomanFantasy1) on

    Je te remercie encore 😉

    Zut je viens de voir une faute d’orthographe, c’est fou, on a beau relire 50 fois il y en a toujours une qui nous échappe ! Je vais la corriger tout de suite, au bout d’un moment il n’y en aura plus j’espère x)

    Bonnes lectures et à bientôt 🙂

    Répondre
    1. By Jonattend (Auteur) on

      Merci à toi 😉

      Ah ça, les fautes d’orthographe, de vraies petites cachottières 😂 et quand on pense qu’il n’y en a plus… eh bien il y en a encore lol

      A très bientôt ^^

      Répondre
  2. By Léna Bubi on

    Une bonne lecture pour moi aussi, l’univers m’avait totalement conquise 🙂 !! J’ai adoré lire ta chronique^^

    Répondre
    1. By Jonattend (Auteur) on

      Moi également, je trouve que l’univers du roman reste longtemps en tête ^^

      Répondre

Laisser un commentaire