janvier 30 2017

Maîtres – Tome 1 : Le Dernier Quadru

Le Roman

Auteure : Illana Cantin

Titre : Maîtres – Tome 1 : Le Dernier Quadru

Édition : Arrow

Collection : Merlin

Date de parution :

Genre : Fantastique / Young Adult

Nombre de Pages : 290

Résumé : Depuis quelques mois, Lou-Anne Dian, adolescente française, possède la capacité surprenante de créer de faibles flammes à l’intérieur de ses mains à partir du vide, un secret qu’elle garde bien caché derrière la porte de sa chambre. Cependant, le jour où son petit frère tombe brusquement dans le coma, Lou-Anne s’interroge : et si tout n’était pas aussi normal qu’elle le croyait ? Car ce que Lou-Anne ne sait pas, c’est qu’elle n’est pas la seule. Des milliers d’autres personnes vivent sur Terre, cohabitent avec les humains, et sont dotés de facultés extraordinaires qui leur permettent de plier les quatre éléments à leur volonté : les maîtres.
Afin de contrôler au mieux ses nouveaux pouvoirs, Lou-Anne rejoint un Centre de formation spécialisé pour les jeunes possédant les mêmes capacités, aux activités plutôt dangereuses…

L’auteure

Nom : Cantin

Prénom : Illana

Nombre de Romans : 1

Site Internet

Twitter / Wattpad

Page Amazon

Courte Bio : “Bien qu’on puisse en douter, Illana n’est pas un pseudonyme mais mon véritable prénom. Baignée dans la lecture depuis que je suis petite, j’ai commencé à écrire mes propres histoires à onze ans. Maîtres est le premier récit sorti de mon imagination et ne m’a jamais lâché. Aujourd’hui, j’écris, je publie sur un site en ligne (Wattpad), et je travaille sur d’autres projets visant à être édités. Parallèlement, je suis des études d’anthropologie à l’université de Toulouse.”

La Chronique

En lisant le résumé de Maîtres – Le Dernier Quadru, j’ai tout de suite été emballé et j’ai accepté de le lire avec grand plaisir (je remercie d’ailleurs les Éditions Arrow, au passage.). Et franchement, je ne suis pas déçu !

L’histoire est assez lente à vraiment démarrer, prenant bien le temps de nous présenter Lou-Anne, sa mère, son frère et la petite vie tranquille, ou pas, puisqu’elle est capable depuis quelque temps de faire apparaître du feu. Capacité dont elle ne comprend rien et qu’elle garde secrète, tout en essayant de la contrôler.

Pendant le même temps, on découvre tout de même les Maîtres, nom des êtres humains capables de contrôler les éléments, ainsi que leurs manoeuvres pour “recruter” Lou-Anne, car une guerre est sur le point d’éclater.

L’histoire accélère alors un peu et nous rencontrons beaucoup plus de personnages et découvrons, par la même occasion, le monde fantastique créé par l’auteure, pour enchaîner sur plusieurs péripéties, bien rythmées.

J’ai beaucoup aimé cet univers, totalement captivant, et j’avais hâte d’en apprendre plus, en même temps que notre héroïne.

Nous en venons donc aux personnages. Lou-Anne est donc l’héroïne principale, et même si je l’ai beaucoup aimée, j’ai adoré le personnage de Logan, seul Maître Terre du centre et qui a littéralement passé sa vie à l’intérieur de celui-ci. J’ai notamment adoré son comportement quand il en est enfin sorti et qu’il peut découvrir le monde avec toute sa curiosité et son innocence (de toute façon, rien que le coup du Coquicolle fait de lui mon personnage préféré). Pour Noah, même si c’est une vraie tête à claques, je ne sais pas pourquoi, mais je n’arrive pas à ne pas l’aimer (bon, j’y suis presque arrivé au début quand même lol) et les piques qu’il envoie à tout le monde et surtout à Lou-Anne font partie de son charme. J’ai d’ailleurs hâte d’en savoir un peu plus sur lui dans le prochain tome, même si on en apprend déjà pas mal, notamment, pourquoi il a se sacré caractère.

Autre chose que j’ai adoré avec ces personnages, c’est qu’ils sont totalement différents. Ils n’ont absolument rien avoir entre eux et je trouve qu’il en dégage une dynamique très intéressante.

Je dois avouer que la forme de l’histoire m’a un peu fait penser à Harry Potter (au début en tout cas), découverte d’un adolescent avec des pouvoirs puis découverte d’un lieu où l’on peut apprendre à contrôler ces pouvoirs. On pourrait aussi faire un parallèle entre l’épreuve du labyrinthe et le quiditch. Bon après, l’histoire n’a rien à voir bien entendu, mais j’ai quand même pensé à ça, par moments.

L’histoire donc, est très bien construite et j’ai aimé le fait qu’on prenne bien le temps de nous la raconter, sans jamais tomber dans l’ennui, au contraire. La plume d’Illana Cantin est fluide et sait se faire oublier, ce qui est d’autant plus étonnant puisqu’il s’agit d’un premier roman.

Concernant les romances, il n’y en a presque pas et c’est pour moi un point positif (je préfère quand une romance met du temps à se construire ou à arriver, c’est plus réaliste, à mon goût). Cela ne m’empêche pas d’en imaginer plusieurs et j’ai hâte de voir ce que l’auteure nous réserve de ce côté-là.

Seul tout petit point négatif, s’il en est un, je n’ai pas compris pourquoi Lou-Anne ne saisit pas la véritable identité de Logan, puisqu’elle lui est littéralement révélée quasiment dès son entrée au centre. Il ne fallait pas réfléchir beaucoup pour comprendre qui il était vraiment, et pourtant… Ce qui rend un peu les “indices” laissés par la suite quelque peu inutiles, à mon sens.

On nous laisse cependant, beaucoup de points sur lesquels spéculer et dont j’attends les réponses avec impatiente.

Pour conclure, une très très bonne lecture avec laquelle j’ai passé un excellent moment, j’attends d’ailleurs la suite avec grande impatience. Humour, action, aventure et surnaturel, pour un cocktail détonnant et addictif. Encore une fois bravo, surtout pour un premier roman qui se trouve être quasiment parfait.

La couverture (représentant Nathan, je suppose) est simple, mais j’aime beaucoup, elle reste très intrigante, je trouve (tout comme le titre et le sous-titre du roman, d’ailleurs).

Les Citations

L’atmosphère de l’hôpital n’avait pas changé depuis la veille : morbide, aseptisée. La simple vue de ces murs blancs et cette odeur de désinfectant suffisaient à faire frissonner Lou-Anne. On aurait cru qu’avec le temps, elle s’y serait habituée, pourtant, la chair-de-poule hérissait ses bras à chaque fois qu’elle mettait un pas dans le bâtiment.

Cela ne convenait pas du tout à la jeune maître, elle détestait les mystères, les secrets, tout ce qui entrait en conflit avec sa curiosité naturelle et son besoin de se mêler de tout.

Il tendit sa main et dévoila un animal dans le creux de sa main. Fasciné, il le porta au niveau de ses yeux.
– C’est une sorte de substance gluante vivante mais avec un coquillage collé à lui. J’ai appelé ça un Coquicolle. Ça déchire comme nom.
– Les humains appellent cet animal un escargot, Logan, expliqua Lou-Anne.
– Les maîtres aussi, je te rassure, ajouta Noah.

– […]À quoi servent les maths ? Explique-moi ce qu’ils ont tous avec ce x ? Pourquoi est-ce qu’il cherche tant à cacher son identité, ce x ? Ou encore les théorèmes, qu’est-ce qu’on s’en fiche et…
– C’est bon, le coupa-t-elle alors qu’il devenait rouge à force de parler sans reprendre son souffle, je sais à quel point tout le monde déteste les maths. Arrête juste de te poser la question « Pourquoi ? » et tu deviendras un génie des maths.

Noah lui tendit une main et Logan frappa dedans, sous le regard médusé de Lou-Anne. Son ami avait manqué de se faire étrangler et il le félicitait ? Elle avait dû louper une leçon dans le cours pour comprendre les garçons.


Étiquettes :

Ecrit 30 janvier 2017 par Jonattend dans la catégorie "Chronique", "Fantastique", "Illana Cantin", "Lecture Numérique

2 COMMENTS :

  1. By cocounette on

    Très belle chronique!
    J’ai adoré ce premier tome et j’ai vraiment hâte d’en lire la suite!
    L’univers est captivant tout comme les personnages.

    Répondre
    1. By Jonattend (Auteur) on

      Merci, c’est gentil.

      Oui, je suis complètement d’accord avec toi, très captivant, ce roman !

      Répondre

Laisser un commentaire