août 26 2017

Les Chroniques de Gabriel – Tome 2

Le Roman

Auteur : Fred Marty

Titre : Les Chroniques de Garbiel - Tome 2 : L'envol

Édition : Autoédition

Date de parution originale : 30 juin 2017

Genre : Fantastique

Nombre de Pages : 236

Résumé : Trois mois se sont écoulés depuis que Gabriel a découvert l'existence du monde alternatif et s'est éveillé à ses pouvoirs. Il s'apprête à retrouver une vie normale avec Maeder et Ethan, et à trouver un moyen de guérir l'amnésie d'Aymeric, que les quatre amis savent désormais être d'origine surnaturelle. Mais leur tranquillité sera de courte durée quand le passé d'Aymeric fera une entrée fracassante dans leurs vies et les entraînera dans un nouvel affrontement face à un ennemi revanchard qui n'a pas dit son dernier mot. Aventure, amitié et action sont au rendez-vous dans ce roman fantastique, aux accents de mythologie basque, à mettre entre toutes les mains.

L'auteur

Nom : Fred Marthy

Nombre de Romans : 3

Courte Bio : Né au millénaire dernier, dans cette période étrange appelée les années 70, mes premiers souvenirs d’histoire sont les aventures du Prince d’Euphor et du Capitaine Corsaire qui revient pour les enfants de la Terre.

Vint ensuite la bibliothèque rose, son Oui Oui, mais surtout Jojo Lapin dont je lisais frénétiquement toutes les aventures dès qu’elles sortaient (mais ne me demandez pas de les raconter aujourd’hui…). Et puis, à huit ans, c’est le Drame. L’Événement Déclencheur. L’Incident. Ma chère mère voit un livre dont vous êtes le héros dans les rayonnages d’un supermarché et se dit « Oh, ça devrait lui plaire ». Bel euphémisme…

30 ans plus tard, vous lisez ma biographie d'écrivain et je suis même en train d’en rédiger un, de livre dont vous êtes le héros… (pour lire la suite de cette biographie, je vous propose d'aller jeter un coup d'oeil à la page Amazon de Fred.

La Chronique

Quelle joie de retrouver l’univers, les personnages et la plume de Fred Marty avec ce deuxième tome des Chroniques de Gabriel. Je l’attendais avec impatiente et je n’en suis pas déçu.

L’histoire débute trois mois après la fin du premier tome, où l’on retrouve nos quatre héros à Pau, essayant de reprendre une vie plus ou moins normale. Mais c’est sans compter sur Sanadriak et ses sbires qui vont leur mener la vie dure, dès les premiers chapitres.

Fred fait fort dès le début et l’action commence presque instantanément, juste après une petite phase où il nous explique où nous (et surtout ses héros) en sommes. Ça fait plaisir et surtout, ça donne envie de dévorer le roman.

L’univers, déjà bien fourni avec le tome un, s’étoffe encore plus ici et nous montre l’étendue de l’imagination de l’auteur. Ça fait du bien voir des créatures différentes qu’à l’accoutumer, surtout qu’elles sont très originales.

L’histoire d’amour entre Gabriel et Maeder est toujours là et s’étoffe de chapitre en chapitre. J’avais déjà adoré cette romance dans le premier volet et Fred a réussi à la rendre aussi intéressante et réaliste.

Ethan reste mon personnage préféré, même si j’ai trouvé qu’il était un peu moins présent, ses références et ses blagues sont toujours aussi agréables.

Référence à la pop culture qui sont elles aussi toujours présentent et qui font plus que plaisir (même si, là aussi, il me semble en avoir moins…).

La grosse différence avec le tome un est, pour moi, l’ambiance, qui est totalement différente. J’avoue ne pas vraiment savoir si c’est bien ou mal, j’ai aimé les deux.

Le gros point fort, c’est la plume de l’auteur, qui est d’une fluidité sans pareil et qui nous emporte sans même qu’on s’en rende compte. La lecture du roman n’en est que plus rapide et agréable.

L’intrigue est intéressante et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, au contraire. On a même le droit à plusieurs révélations très intéressantes.

J’ai adoré la scène dans la tête de Maeder qui en plus d’être originale, est magistralement contée par l’auteur.

La couverture, représentant une scène du roman, est aussi belle que pour le premier tome.

Les derniers chapitres sont parfaitement menés, avec tout ce qu’il faut d’action et de suspens. La fin est assez prévisible, mais c’est parce qu’elle est logique, même si elle sait aussi surprendre. Elle donne surtout très très envie de lire la suite (c’est moi ou c’est dans longtemps 2018 ???).

Pour conclure, une très bonne suite, à la hauteur du premier tome, même si quelque peu différente sur plusieurs détails. Si vous voulez passer un merveilleux moment entre rire et larme, action et aventure, n’hésitez pas une seule seconde, “Les Chroniques de Gabriel” est fait pour vous ! Et si vous n’avez pas encore lu le premier tome, mais franchement, qu’attendez-vous donc ? Fred Marty confirme sa place dans la liste de mes petits chouchous et j’ai vraiment très hâte de découvrir ses futures publications.

Les Citations

Aymeric n'était pas un ami des mots, il préférait montrer ce qu'il pensait et ressentait plutôt que l'exprimer. Devant cette fille, pour la première fois de sa vie, il regretta cet aspect de sa personnalité. Il aurait dit qu'elle était très belle, magnifique, superbe, ou quelque superlatif galvaudé qui ne disait rien de ce qu'il voyait. Décrire sa silhouette était tout aussi futile, il lui suffisait de dire « parfaite et tout un chacun comprendrait à quelle norme physique elle se conformait. Et ça ne voulait rien dire non plus. Les quelques mots banals qu'elle avait adressés à Zitomir l'avaient marqué. Il avait entendu tout un monde d'émotions derrière ces quelques syllabes, une envie de protéger cet enfant, de le soutenir et de lui assurer qu'elle était là pour lui.

Ethan avait des milliers de questions à poser et les retenait à grand peine. […] A peine furent-ils assis qu'Ethan lança la discussion, incapable de se contenir plus longtemps. — C'était quoi tout ça ? Toute la ménagerie qui nous a attaqués, la femme avec sa magie, toi et tes dagues qui ont disparu je sais pas où ? Pourquoi le feu de Gaby ne marche pas sur les crapauds ? Pourquoi t'étais pas surprise de voir tout ça ? Pourquoi elle a attaqué un stage d'arts martiaux ? Pourquoi y a un gamin qui part avec elle, tranquille ?

— Mais oui, j'en suis aussi, soupira-t-elle avec emphase. Qu'est-ce que vous croyez ? Que je vais laisser les Trois Mousquetaires tous seuls, sans une femme pour leur éviter de faire n'importe quoi ? Évidemment que je suis avec vous, grands bêtas que vous êtes.

Avec la démonstration d'un pouvoir magique et ses récents déboires avec l'Harlequine, Gabriel s'attendait à tout sauf à rencontrer une vieille dame de quatre-vingts ans. Elle l'observait d'un air intrigué sous ses lunettes épaisses, emmitouflée dans un pull au motif habituellement réservé aux cadeaux de Noël dans les séries anglaises. Il aurait tout à fait imaginé cette dame devant Questions pour un Champion ou une partie de Scrabble. Pas vraiment dans l'université diabolique d'un monde parallèle peuplé de créatures mythologiques basques !




Ecrit 26 août 2017 par Jonattend dans la catégorie "Autoédition", "Chronique", "Fantastique", "Fred Marty

Laisser un commentaire