Hex in the City – Épisode 1

Sous-Titre : L’Éventreur de San Francisco
Autrice : Morgane Stankiewiez sous le pseudonyme de Dorian Lake
Édition : Noir d’Absinthe
Collection : Terra Urbana
Date de parution : mars 2018
Genre : Urban Fantasy
Nombre de Pages : 152
Mon Format de Lecture : Papier
Mon temps de Lecture : 2h30
Lecture Personnelle

Résumé

Un tueur en série sévit à San Francisco. Rien ne l’inquiète : ni la loi, ni les remords. Malheureusement pour lui, Taylor, une sorcière au passé trouble et au caractère de feu, décide de s’en mêler…
À la croisée des genres entre fantasy urbaine, avec ses vampires, monstres et sorcières, et le polar, découvrez un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines.

L'autrice

Morgane est une autrice caméléon, incapable de s’attacher à un style ou à un univers. elle papillonne d’ambiance en ambiance, d’époque en époque, portée au gré d’un imaginaire empreint de ténèbres, guidée par une muse noire qui ne lui laisse guère de répit. Elle a écrit plusieurs romans sous le pseudonyme « Dorian Lake ».

La Chronique

Deuxième chronique de l’année pour un roman que j’ai lu en avril suite à son achat au Salon du Livre de Paris. Ce livre est très rapide à lire et le résumé m’a tout simplement conquis : Une sorcière, San Francisco, une affaire macabre. Tout ce que j’aime quoi ! (Hein ? Moi ? Bizarre ? Mais non, mais non !)

Nous suivons donc l’histoire de Taylor, une jeune sorcière ayant la capacité de se projeter astralement et qui a déménagée de New York pour San Francisco après qu’un drame s’y soit produit.

Au départ, j’ai eu un peu de mal avec la plume de l’autrice, mais finalement, je suis presque tout de suite rentré dans l’ambiance et dans l’histoire et je m’y suis fait (en fait, j’ai toujours un peu de mal avec la narration au présent, mais je pense que j’en suis fan, finalement haha).

Le côté “série noire” est d’ailleurs très réussi et j’ai adoré cette ambiance assez particulière.

L’histoire se déroule et se lit très rapidement et ne comporte aucun temps mort. À dire vrai, j’étais tellement absorbé que je l’ai presque lu d’une seule traite.

Pour moi, mais je peux me tromper, l’ombre de la série Buffy plane au-dessus de ce récit, sans pour autant copier quoi que ce soit. (J’ai aussi retrouvé un petit côté Rebecca Kean qui m’a beaucoup plu.)

J’ai adoré Taylor. À première vue, on pourrait croire qu’elle ressemble à toutes les héroïnes de ce genre d’histoire (que j’aime beaucoup, ne nous méprenons pas), mais selon moi, l’autrice a su la faire se démarquer des autres avec brio pour nous proposer un personnage profond et complexe qui donne vraiment envie d’être découvert.

Le côté court et incisif du récit ne donne malheureusement pas assez de temps pour découvrir en profondeur tous les personnages et les histoires croisées, mais c’est un peu le but d’une série à épisodes courts en même temps et j’ai hâte d’en savoir plus, aussi bien sur les personnages que sur le background et l’univers, dans les opus suivants.

Je félicite d’ailleurs l’autrice pour les nombreux personnages présents et pour leurs constructions complexe et intéressante malgré la courte taille de l’histoire.

Le seul défaut que j’ai pu trouver à ce roman, c’est le côté Urban Fantasy un peu trop effacé à mon goût. Cependant, c’est aussi normal étant donné qu’il ne s’agit que du premier épisode.

En fait, non, j’ai un autre défaut (qui n’en est pas un haha), c’est qu’il m’en faut plus ! J’aurais vraiment dû acheter le deuxième tome en même temps que celui-ci pour pouvoir enchaîner et plonger encore plus dans cette histoire sombre et addictive.

Une dernière chose avant de conclure, le résumé nous promet “un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines” et c’est loin d’être un mensonge. J’avais vraiment l’impression de regarder le premier épisode d’une super série et franchement j’adorerais voir cette saga adaptée sur le petit écran !

Je ne parlerais pas encore de coup de coeur, car je laisse de la marge pour les épisodes suivants qu’il me tarde donc de découvrir. Mais je vous conseille tout de même fortement ce roman avec lequel j’ai personnellement passé un très bon moment.

J'ai adoré

Mon Avis

Les +

  • Aucun temps mort.
  • Un premier épisode réussi et qui donne envie de lire la suite.
  • Les bases d’un univers qui semble très intéressant.
  • Un côté “série noire” et une ambiance particulière que j’ai adorée.

Les -

  • Une narration au présent qui m’a perturbée, au début.
  • Trop court (bon, j’exagère, ce n’est pas un défaut en fait, c’est surtout normal pour série en épisodes courts haha).

Les Citations

— Comment ça se passe avec les autres ? Tu es toujours au lycée c’est ça ?
— Personne n’a vu la différence. Ni mes profs, ni mes amies, ni mon mec. Je sais qu’on peut aller au soleil, pas comme dans les films, mais quand même…
— Heureusement. Sans ça, tu n’aurais déjà plus de vie sociale.
— Je ne suis pas sûre que les autres s’en rendraient compte. Je ne mange plus, et certaines font comme moi, comme si c’était un nouveau défi-régime.
— Pauvre chérie trop populaire.
— Tu te moques, mais tu ne sais pas ce que c’est. J’ai l’impression qu’ils ne me voient pas moi, mais une image, un rôle que je joue et qu’ils attendent de moi. […] Ce que je dis ne compte pas. Je n’ai pas besoin d’être intelligente, juste jolie, et quand je parle, ça fait rire. Essaye d’imaginer qu’à chaque fois que tu ouvres la bouche, tout le monde rigole, comme si tu faisait un one-woman-show permanent.

— Je faisais partie de l’équipe de cheerleaders au lycée et à la fac. — Ah, ça m’étonne de toi. Je te savais garce, mais pas à ce point.

Elle se demande encore par quel hasard elle a cette fille à ce point dans la peau. Les deux femmes ne se ressemblent pas, elles sont même à l’opposé l’une de l’autre, mais possèdent cette alchimie difficile à définir. Elle ne se sent pas bien dans les bras de la garçonne, ni en sécurité ni même choyée. Non, au contraire, elle s’y sent en danger, sa peau lui fait mal tant elle la brûle. C’est malsain tout en étant fusionnel, car elle ne peut s’empêcher d’en redemander.

close
Merci !

Merci pour votre partage. Vous êtes génial.e !

Me soutenir

Vous avez aimé votre visite sur The Book Lovers et aimeriez me soutenir ? Rien de plus simple ! 

 

Dans tous les cas, merci pour votre visite et à bientôt !